Stock épuisé.
RUPTURE DE STOCK
Quantité minimum d'achat
La quantité minimum d'achat n'est pas atteinte

Histoire du thé : le développement du thé en Europe

Histoire du thé : le développement du thé en Europe

Né en Chine, le thé se développa d'abord en Asie. Tout comme le café, il fut introduit en Europe par les Néerlandais.

 

En 1606, un navire hollandais de la Dutch Esat Company embarqua à Java quelques caisses de thé échangées contre des caisses de sauge. L'histoire ne dit pas si les Hollandais achetèrent alors des thés fermentés ou si le thé fermenta naturellement au cours du voyage, toujours est-il qu'il fut d'abord connu en Europe sous forme de thé noir.

 

En 1653, les premières caisses arrivèrent en Angleterre où l'usage de la boisson se répandit rapidement, porté par la vogue du café. La reine Anne Stuart le consomma pour la première fois au petit déjeuner. Anne, duchesse de Bedford (1788-1861) fut la première à inviter ses amis pour une petite collation lors de l'après-midi autour d'une tasse de thé accompagnée de petits gâteaux, de sandwiches et de pâtisseries. Elle imita alors une habitude des salons français, qui d'ailleurs disparut en France avant d'être réintroduite à nouveau à la fin du XIXème siècle... par imitation de la tradition britannique ! La pratique éminemment sociale de l'afternoon tea se répandit alors dans toutes les couches de la population et se formalisa au XIXème siècle en five o'clock tea.

 

Le thé devint au cours des XVIIème et XVIIIème siècles un enjeu économique majeur, objet d'une lutte acharnée entre Anglais (puis Britanniques) et Hollandais. La Compagnie des Indes Orientales, fondée en 1599 par la reine Elisabeth, eut le monopole du commerce du thé jusqu'en 1834.